top of page

Social

C’était ce que l’on appelle la soirée d’accrochage, la veille du vernissage. En plus de l’artiste, son compagnon et quelques-uns de leurs amis, le directeur de la galerie avait invité un journaliste. Il lui avait payé son billet depuis Paris, le taxi, une chambre d’hôtel, et il prendrait en charge ses repas. Ce soir dans une brasserie, le petit-déjeuner et le déjeuner dans un bon restaurant. L’addition était un peu élevée, mais si James Cores publiait un article dans son journal avant le salon de Paris, ça valait largement le coup. Sauf que James Cores passait plus de temps au buffet qu’à regarder les œuvres. Il fallait l’accrocher, le séduire, lui raconter quelque chose, n’importe quoi pourvu qu’il regarde. Et qu’il parle à Margot. Elle venait de produire au moins cinquante toiles dans l’été. Quelques stars en avaient achetées. Il s’approcha, et lança son meilleur appât :
- Tu sais que Madonna a posté une vidéo avec une toile de Margot ?
James Cores aurait dû mordre à l’hameçon : poser quelques questions. Au lieu de cela, il fronça les sourcils, et le visage un peu rougi par l’alcool, à moins que ce ne soit la colère ou un truc comme ça, il dit :

Écrivez la suite : 3 phrases minimum, 3 000 caractères maximum.

Pour partager votre texte avec les Membres du Club,

rendez-vous dans le Salon des Conversations (inscription gratuite).

 

Pour 20 €, envoyez votre texte à l'Écriture's Club

et recevez un avis argumenté pour booster votre imaginaire...

Recevez
votre texte édité

Merci pour votre participation. Nous vous recontacterons bientôt.

bottom of page